Formations

A l’issue du stage, un Certificat de Sauveteur Secouriste du Travail sera délivré au candidat qui aura participé à l’ensemble de la formation et fait l’objet d’une évaluation favorable. Dans le cas où le candidat ne peut mettre en oeuvre, pour des raisons d’aptitudes physiques, l’ensemble des compétences attendues de la part d’un SST, il se verra délivrer une attestation de suivi de la formation.
Le titulaire du certificat de Sauveteur-Secouriste du Travail, à jour dans son obligation de formation continue est réputé détenir l’unité d’enseignement « Prévention et Secours Civique de niveau 1 (PSC 1) », conformément à l’arrêté du 5 décembre 2002 et à l’article 4 de l’arrêté du 24 juillet 2007 fixant le référentiel de compétences de sécurité civile relatif à l’unité d’enseignement « Prévention et Secours Civiques de niveau 1 ».

Objectifs

Acquérir les connaissances essentielles pour secourir un blessé, être capable d’intervenir efficacement dans une situation d’urgence, savoir préserver l’intégrité d’une victime avant sa prise en charge par les services de secours.

Personnel concerné

Tout public

Modalités de la formation

Durée

2 jours

Lieu

INTER / INTRA ENTREPRISES

Nombre de participants

De 4 à 12

Contenu de la formation

Enseignements théoriques
Le sauvetage-secourisme du travail
  • Les accidents du travail dans l’établissement ou dans la profession,
  • Intérêt de la prévention des risques professionnels,
  • Qu’est-ce qu’un Sauveteur-Secouriste du Travail ?
  • Présentation du programme.
Rechercher les dangers persistants pour protéger
  • Reconnaître, sans s’exposer soi-même, les dangers persistants éventuels qui menacent la victime de l’accident et/ou son environnement,
  • Supprimer ou isoler le danger ou soustraire la victime de la zone dangereuse sans s’exposer soi-même.
De « Protéger » à « Prévenir »
  • Repérer des dangers dans une situation de travail,
  • Supprimer ou isoler des dangers, dans la limite de son champ de compétence, de son autonomie et dans le respect de l’organisation de l’entreprise et des procédures spécifiques fixées en matière de prévention.
Examiner la victime et faire alerter
  • Examiner la(les) victime(s) avant et pour la mise en oeuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir,
  • Faire alerter ou alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise.
De « Faire alerter » à « Informer »
  • Rendre compte sur les dangers identifiés et sur les actions éventuellement mises en oeuvre à son responsable hiérarchique et/ou le(s) personne(s) chargée(s) de prévention dans l’entreprise.
Secourir - Effectuer l’action (succession de gestes) appropriée à l’état de la (les) victime(s) :
  • La victime saigne abondamment,
  • La victime s’étouffe,
  • La victime répond, elle se plaint de sensations pénibles et/ou présente des signes anormaux,
  • La victime répond, elle se plaint de brûlures,
  • La victime répond, elle se plaint d’une douleur qui empêche certains mouvements,
  • La victime répond, elle se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment,
  • La victime ne répond pas, elle respire,
  • La victime ne répond pas, elle ne respire pas.
Situations inhérentes aux risques spécifiques
  • Risques spécifiques,
  • Conduites particulières à tenir
Exercices pratiques

La formation est essentiellement pratique, les explications du programme sont données pendant et à l’occasion de l’apprentissage des gestes.

Espace vidéos

Équipier première intervention